Historique



Une cave, des hommes et une histoire


Les précurseurs du Caveau deï Bormani avaient pour noms Bertin Viout, Léon Chaumeton, Augustin Michel. Ils avaient réalisé tout l’enjeu d’un groupement et d’une démarche collective pour valoriser le produit de leur terre.  Ils  venaient d’inscrire le terroir de Bormes les Mimosas dans l’esprit du grand  mouvement coopératif. C’est en 1925 que la cave coopérative vinicole de Bormes les Mimosas voit le jour. Très vite  d’autres viticulteurs viennent les rejoindre ayant mesuré tout l’intérêt de ce mouvement.

La cave  regroupait alors 25 coopérateurs, produisait 5000 hectolitres, pour une surface cultivée de 250 hectares. C’était les années heureuses d’une viticulture qui constituait l’épicentre de l’activité au village. Sous le soleil, d’autres secteurs d’activités économiques allaient prospérer, invitant la profession à s’investir dans de nouveaux objectifs.

Aujourd’hui conscients des réponses qu’ils doivent apporter aux visiteurs sous le charme de la commune et face aux contraintes des normes européennes, les héritiers des pionniers de cette activité ont su prendre la mesure d’une indispensable restructuration. Avec pour principal objectif, le maintien de l’activité viticole au pays.